Depuis notre installation en Juillet dernier, la chambre de Juliette faisait office d'entrepôt avec plusieurs cartons de bouquins n'ayant pas pu trouver leur place dans la bibliothèque du bas, ainsi que les planches des anciennes étagères de Vitré. Le minimum de décence qui m'habite encore m'oblige ici à ne publier aucune photo de sa chambre; depuis que j'ai revu Tanguy à la télé l'autre soir, je me méfie des retours de flammes d'ados teigneux !

Avec les vacances, j'ai donc décidé d'aménager (enfin !) mon bureau pour en faire une pièce à part entière, devant également servir de bibliothèque d'appoint, de chambre d'amis, de future pièce de jeux pour Merlin, et à l'occasion, de bureau pour mon boulot. (l'affectation est à remettre dans le bon ordre). Je m'étais donné la semaine pour faire tout ça (mes compétences en bricolage ne me permettant pas d'imaginer ce travail en 2 jours...). Le résultat fut réalisé en 3 jours, la météo venant troubler mon agenda et le temps de séchage des différentes couches de peinture, ainsi que Merlin souhaitant profiter de ma présence pour me faire faire le tour de Chartres en vélo a deux reprises...

Première étape: monter les étagères à vide, et scier les échelles pour structurer le tout...C'est vrai qu'on est loin des murs rectangulaires de Vitré..Ici, faut jouer du mètre, des formules mathématiques, trigonométriques, géométriques, du niveau oublié dans le fin fond de ma caisse à outils, le tout dans un esprit de camaraderie avec ma perceuse. Au final, résultat, à priori, encourageant..Rien de bizarre à première vue sur le respect des angles droits.

 Chartres-de-Bretagne-20110730-00006 copie

Seconde étape: la peinture du mur avec le reste de gris qu'il nous restait du couloir, des échelles et des planches.

Troisième étape: remontage des étagères et fixation du tout. Je dois avouer ici ma satisfaction de ne voir que deux trous percés par erreur sur un ensemble de 10. Le ratio est encourageant pour mon avenir et ma réinsertion éventuelle comme futur artisan.

Dernière étape: libération de quelques m² de la chambre de Juliette avec vidage des cartons incriminés. Le résultat final donne un goût de satisfaction personnelle tout à fait appréciable. Seul danger que je vois dans tout ça: me préserver des appels de mon canapé quand je bosserai dans la journée à mon bureau.

IMG_9761 copie

IMG_9762 copie

IMG_9763 copie